Plusieurs de nos clients nous posent des questions pertinentes sur le papier. Nous vous présentons deux des questions les plus courantes.

Pourquoi ne puis-je pas imprimer ma brochure numérique sur le même papier que celui de ma brochure imprimée offset ?

Dans ce cas précis, le client parlait d’une brochure de 16 pages précédemment imprimés sur un papier couché 200 M (gloss) avec une presse traditionnelle. Le client voulait faire une réimpression d’une cinquantaine de brochures. Il était donc beaucoup plus économique pour lui d’utiliser une presse numérique que d’aller sur une presse offset.

Toutefois, bien qu’il soit possible d’imprimer sur du papier 200 M couché avec une presse numérique, il était préférable d’utiliser un papier lisse offset. La raison est celle-ci : les pigments de couleur (le toner) se fixent plus difficilement sur les papiers couchés lustrés (gloss) que sur les papiers lisses non couchés. De plus, dans ce cas précis, la couverture d’encre était totale, c’est-à-dire qu’il n’y avait pas de zone blanche à l’exception du texte en renversé. Ces deux éléments combinés augmentaient les risques d’obtenir un travail de qualité insatisfaisante pour le client. Alors qu’avec les papiers lisses recommandés par Xerox, on a facilement réussi à produire une belle qualité d’impression, constante tout le long de la production.

De plus, certains papiers couchés contiennent des composantes qui se dissolvent lorsqu’ils entrent en contact avec les températures très élevées des copieurs (car les toners sont cuits sur la feuille). La réaction chimique des produits vaporisés réduit la durée de tambours de la presse numérique.

Pourquoi ne pouvez-vous pas imprimer sur du papier gaufré ?

Comme dans le cas du papier couché lustré (gloss), l’impression sur du papier gaufré produit des irrégularités dans la qualité d’impression, car les pigments de couleur sont transférés par électrostatique sur la feuille, et non pas écraser sur la feuille avec des rouleaux comme avec les presses traditionnelles. Les pigments se déposent rarement dans les parties creuses de la feuille. De plus, les papiers gaufrés sont souvent poussiéreux. Des poussières ou de petits bouts de papier se détachent des feuilles papier et vont se coller sur les rouleaux d’impression, affectant grandement la qualité de l’impression en plus d’abîmer la presse numérique. Voilà pourquoi les imprimeurs numériques sont réticents à imprimer sur du papier gaufré.