Les tendances couleurs de l’imprimerie pour le printemps 2019

Cette année encore, l’Institut Pantone propose un choix de couleurs qui selon elle, auront le plus d’impact d’abord sur le milieu de la mode, puis sur le monde de l’imprimerie et du graphisme.

Ces couleurs que l’on verra apparaître dans les défilés de mode, particulièrement durant la renommée New York Fashion Week, auront un effet marqué sur les graphistes qui les utiliseront sur les emballages, les affiches et les autres produits imprimés.

L’influence de l’Institut Pantone est indéniable dans le monde des communications graphiques. En fait, l’Institut établit la référence pour tous les créateurs du monde. De là nait un tourbillon d’idées qui exerceront une influence marquée sur les tendances mondiales dans tous les domaines de la création, aussi bien de la mode que de la décoration ou du cinéma. Le monde graphique n’échappe donc pas à ce foisonnement créatif. En fait, il y joue un rôle de premier plan.

Les couleurs tendances de l'imprimerie pour le printemps-été 2019

Les emballages imprimés sont habituellement les premiers produits imprimés à être teintés des couleurs tendance, particulièrement les produits d’emballage liés à la mode et aux produits de luxe. Les documents promotionnels, affiches, dépliants et brochures se couvrent ensuite de ces couleurs tendance, habituellement pour créer une harmonie communicationnelle entre les produits, les aménagements, les publicités et l’univers graphique de la compagnie.

Nous vous invitons à visiter le site de Pantone pour approfondir vos connaissances sur les tendances printemps 2019. À noter que le site est en anglais.

Les couleurs de l’alimentation et l’imprimerie

Le monde de l’alimentation suit aussi des tendances. Cette année ne fait pas exception. Les analystes observent d’ailleurs une présence accrue des couleurs naturelles et terreuses dans les emballages imprimés des produits alimentaires.

Cette tendance s’expliquerait par le souci des consommateurs de limiter le gaspillage dans le but de protéger l’environnement. Voilà pourquoi des produits imparfaits comme des tomates légèrement difformes ou des carottes tordues se retrouvent de plus en plus sur les étalages. Ce mouvement des consommateurs, qui a déjà une influence sur les couleurs que les imprimeurs utiliseront durant les prochains mois, aura un impact sur les choix des papiers et des cartons. Les matériaux ne se contenteront plus d’être recyclés. Ils devront aussi avoir l’air recyclés, d’où l’importance d’utiliser des papiers de couleurs naturelles, aux finis moins lisses, plus rugueux.

2018-12-01T07:50:58+00:001 décembre 2018|

Laisser un commentaire