Quatre, six ou huit couleurs process ?

Plusieurs clients nous demandent des précisions concernant les procédés d’impression en 4, 6 ou 8 couleurs. D’abord, la réponse varie selon le procédé d’impression.

Il existe des presses offsets 6 couleurs. Habituellement, ces presses servent à imprimer en quadrichromie (4 couleurs process) + une couleur PMS + un vernis; ou quadrichromie + 2 PMS; ou quadrichromie + 2 vernis. Mais certaines imprimeries spécialisées offrent la technique d’Hexachrome en 6 couleurs process, c’est-à-dire cyan, magenta, jaune, noir + vert + orange. Cette technique permet de reproduire une plus grande partie de la gamme des couleurs présentes dans la nature. De plus, les ombres foncées gagnent beaucoup de détails. Cependant, cette façon de faire est beaucoup plus couteuse et plus lente que la quadrichromie traditionnelle. De plus, seuls quelques imprimeurs maîtrisent cette technique d’impression.

 

hexachrome, imprimerie

 

Il existe aussi les techniques du 6 ou du 8 process utilisées par les presses numériques servant à l’impression d’affiches grands formats. Ces presses n’utilisent pas l’orange ou le vert, mais généralement des couleurs diluées tirées des couleurs CMYK. Donc, un gris, un bleu pâle, etc. L’ajout de ces couleurs permet de reproduire de façon plus uniforme les grandes masses de couleur, un peu comme le fait une sous-couche dans la peinture d’un mur. De plus, ces 4 couleurs supplémentaires permettent de réaliser des dégradés plus doux et des reproductions plus fidèles des couleurs Pantones. Toutefois, les techniques des 6 ou 8 couleurs ne sont jamais, ou très rarement, utilisées pour l’impression de dépliants, pochettes, cartes d’affaires, etc., car les coûts seraient beaucoup trop élevés pour les gains réels. En effet, pour l’impression petit format, les presses numériques et les copieurs couleur performants réalisent des dégradés et des masses de grandes qualités.

2017-03-06T12:11:35+00:00 17 août 2012|

Laisser un commentaire