Le Lorem Ipsum, le langage des imprimeurs

Le Lorem Ipsum est bien connu des imprimeurs et des graphistes occidentaux. Ce faux-texte de remplissage permet de réaliser des maquettes et de tester des grilles graphiques avant même que les textes finaux ne soient fournis aux graphistes pour la mise en page finale.

Un des avantages d’utiliser du Lorem Ipsum est que d’un coup d’oeil, on peut détecter si c’est texte final qui a été placé dans la maquette, car si les graphistes utilisaient des textes bidon, mais dans la même langue, pour tester la grille, les oublis ne seraient pas aussi difficile identifier.

De plus, comme le Lorem Ipsum n’est pas lisible, et qu’il n’a aucune valeur sémantique, notre cerveau ne tente pas de le déchiffrer. Les graphistes et les clients peuvent donc se concentrer sur la maquette. L’analyse graphique devient alors le principal point d’attention. On se concentre sur l’aspect graphique plutôt que sur le contenu, car le mélange des étapes dans la production d’imprimés provoque souvent des erreurs. La correction d’épreuve suivra en temps et lieu.

Voici un des passages les plus souvent utilisés

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Le Lorem Ipsum tirerait son origine de De Finibus Bonorum et Malorum, un texte de Cicéron, dont l’une des premières phrases est : « Neque porro quisquam est qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit… », qui veut dire « Il n’existe personne qui aime la souffrance pour elle-même, ni qui la recherche ni qui la veuille pour ce qu’elle est…»

À noter, une centaine de versions de Lorem Ipsum circulent dans le monde, et que des milliers d’extraits même, oubliés par les correcteurs d’épreuves, se retrouvent imprimés dans des brochures, des magazines et mêmes des livres.


 

 

2017-03-06T12:11:35+00:00 2 novembre 2012|

Laisser un commentaire