Les mots de l’imprimerie, deuxième partie

CMYK ou CMJN

Ces lettres qui apparaissent à l’écran lors d’une sélection de couleurs désignent les quatre couleurs primaires de l’imprimerie, soit le cyan (bleu), le magenta (rouge), le jaune (Y pour « Yellow ») et noir (K pour « blacK »). Le CMJN est la version française :  cyan (bleu), magenta (rouge), jaune et noir. Ces quatre couleurs de base forment les couleurs « process », aussi appelées quadrichromie.

La combinaison de ces 4 couleurs permet la reproduction d’un vaste spectre des couleurs présentes dans nature.

Le mode RVB (rouge, vert, bleu), ou RGB en anglais, est utilisé seulement pour les affichages à l’écran. Il faut toujours convertir les images en CMYK avant de mettre sous presse numérique ou presse offset.

CMYK n’égale pas RVB (ou RGB)

Il est bon de se rappeler que les couleurs obtenues à l’écran sont parfois dissemblables de celles imprimées sur papier. D’abord, il faut reconnaître que jamais l’impression numérique ou l’impression offset ne pourront rendre sur une feuille de papier la luminosité d’un écran. De plus, les deux techniques de reproduction (écran et papier) sont très différentes. Alors que l’un ajoute, l’autre retranche. Par exemple, pour obtenir du noir, un écran n’affiche rien ; ses lumières sont éteintes. Tandis qu’en imprimerie, le noir s’obtient en déposant de l’encre noire sur le papier. Et c’est le phénomène inverse dans la gestion du blanc. En affichage-écran, le blanc s’obtient par l’addition de toutes les couleurs (RGB) : en impression, il s’obtient en n’utilisant aucune encre, en laissant le papier vierge. Toutes ces différences expliquent pourquoi l’image imprimée n’est pas l’équivalent de l’image-écran. Il faut aussi mentionner que les couleurs varient d’un écran à un autre, ce qui augmente le défi de l’imprimeur dans sa recherche de la reproduction juste. Il faut donc toujours s’attendre à voir une différence entre l’image à l’écran et l’image imprimée.

Couleur aplat

En imprimerie, un aplat désigne une surface de couleur uniforme, sans dégradés. Les logos sont souvent reproduits avec une couleur en aplat.

Couleur Pantone (PMS)

Les couleurs Pantone (Pantone Matching System) offrent aux imprimeurs une gamme étendue de couleurs pures, environ huit cents, habituellement utilisées pour l’impression d’aplats. Ces couleurs sont souvent employées lorsqu’on recherche une couleur précise, souvent difficile à reproduire en CMYK. Les techniques d’impressions numériques n’utilisent pas de telles encres, elles ne peuvent donc que s’approcher de la couleur Pantone recherchée, sans en être une reproduction 100 % fidèle. Les couleurs Pantone sont surtout utilisées en imprimerie offset, avec des presses deux couleurs, généralement noir + une couleur Pantone (le noir comptant comme une couleur), ou avec des presses 5 couleurs : quadrichromie (CMYK) + une couleur PMS.

 

2017-03-06T12:11:35+00:00 22 mars 2012|

Laisser un commentaire