Le sens du grain en impression numérique

L’imprimerie numérique et l’impression offset, comme toutes les professions, possèdent son propre jargon. Par exemple, dans notre secteur d’activité, nous utilisons souvent l’expression « imprimer dans le sens du grain ».

Pour bien comprendre cet énoncé, il faut savoir que le papier est fabriqué en partie avec des fibres de bois ou des matières ligno-cellulosiques (comme celles obtenues à partir de la paille, de la fougère ou de la canne à sucre). Sur une feuille, ces fibres sont presque toutes alignées dans le même sens, et non pêle-mêle comme on pourrait le croire. Voilà pourquoi il est toujours plus facile de plier une feuille de papier dans un sens plutôt que dans l’autre.

Si le pli du dépliant est parallèle aux fibres, le pliage se fait presque naturellement. Au contraire, si le pli est perpendiculaire aux fibres, le papier aura tendance à craquer, car les fibres se briseront.

Toutefois, ce phénomène a tendance à diminuer, car les papiers sont de plus en plus fabriqués à partir de fibres recyclées, et ces fibres sont raccourcies à chaque recyclage.

La fibre de papier ne peut donc être recyclée éternellement. Elle peut être recyclée que 5 à 8 fois, selon les procédés utilisés. À un certain moment, elle devient trop courte pour entrer dans la composition d’une feuille de papier. La fibre sert alors à d’autres usages, comme la fabrication du papier essuie-tout.

2016-01-19T20:14:15+00:0019 janvier 2012|

Laisser un commentaire