L’imprimerie sur mesure

Les outils d’impression se personnalisent sans cesse. Le site Metaflop emboîte ce courant en offrant la possibilité aux graphistes et à tous les amoureux de la typographie de créer leurs propres polices de caractères.

Metaflop facilite la vie des graphistes en permettant l’automatisation des tâches répétitives. Cela permet aux artistes de se concentrer sur leur travail de création typographique plutôt que de se casser la tête à coder. Nous n’aurons bientôt plus besoin de savoir programmer pour créer nos propres fontes. L’étape fastidieuse de programmation est prise en charge par le site. Et les fontes créées ont l’avantage d’être à la fois utilisables pour l’impression de document papier et pour l’affichage Web.

Typo-personnalise

Metaflop permet aussi de télécharger ou de partager par Twitter et Facebook les fontes créées comme police opentype ps (.oft). Elles peuvent alors être utilisées sur les systèmes et les applications supportant ce format.

Toutefois, le logiciel est seulement offert en version bêta pour le moment. Il n’est pas encore possible d’utiliser des lettres accentuées ou des caractères spéciaux. En fait, Metaflop en est encore à ses premiers pas. Mais il est utile de le découvrir et de se familiariser dès maintenant avec son utilisation. Une fois au point, ce logiciel va offrir de grandes possibilités artistiques aux amoureux des arts graphiques. Par exemple, chacune de nos créations graphiques aura un jour une identité typographique bien à elle.

Donc, une petite visite s’impose.

— Rendez-vous sur Metaflop

— Allez dans « Modulator » (en haut et à gauche)

— Écrivez le mot ou la phrase de votre choix dans « Typewriter »

— Et amusez-vous à modifier la fonte à l’aide des outils proposés dans les paramètres sur la gauche de l’écran.

Vous pouvez compter de deux à trois heure de temps d’apprentissage avant de vous sentir à l’aise dans le site. Un investissement de temps relativement court compte tenu du plaisir et des possibilités offertes par Metaflop.

D’ici là, attendons avec impatience l’arrivée d’une nouvelle version avec caractères accentués ou de l’apparition d’un compétiteur « franchophone friendly ».

 

2017-03-06T12:11:35+00:0023 juillet 2013|

Laisser un commentaire