L’impression de brochures en 2013

À une époque encore toute récente, l’impression de brochures faisait vivre de nombreuses imprimeries. Puis, la révolution web a diminué le besoin pour ce genre de communication imprimée. Toutefois, les brochures jouent encore un rôle important dans les contacts avec la clientèle. Mais les brochures ne représentent plus le dernier outil de la chaîne de communication, mais plutôt l’un des premiers.

En effet, les brochures ont encore un important rôle à jouer dans les salons et les foires commerciales. Le client potentiel se voit alors remettre une brochure qui explique brièvement le service ou le produit offert. C’est le point de départ de l’échange entre le prospect et le fournisseur.

En 2013, les brochures ont principalement pour objectif d’amener le prospect à poser une action comme « visitez notre site web pour en savoir plus », « cliquez pour obtenir un rabais », « téléphonez-nous », etc. Autrement dit, les brochures ont pour but d’amener le prospect sur le site de la compagnie, peut-être en même temps qu’il visite le stand d’exposition. Par exemple, le prospect scanne le code QR sur la brochure et peut se retrouver sur le site du fournisseur, tenant la brochure d’une main, son mobile de l’autre, tout en parlant au représentant.

Une accroche

Dans la plupart des cas, les brochures n’ont plus besoin d’être l’équivalent d’un petit catalogue (l’information se trouve sur le site web). Elles servent plutôt d’« accroche ».

L’impression numérique peut alors jouer un rôle important, car les « vendeurs » n’ont plus besoin de réaliser des tirages importants de leurs brochures. Il est souvent préférable pour eux d’imprimer des brochures liées à un évènement précis. Par exemple, en indiquant le titre de l’évènement bien en évidence : « Les piscines Sprint : Salon de l’habitation 2013. »

Le prospect a alors l’impression que la brochure a été clairement conçue pour l’évènement, qu’il a dans les mains la plus récente version, la plus « up to date ».

La souplesse de l’impression numérique permet de réaliser de petites quantités de brochures dans des délais très rapides. Pour un Salon d’une durée de trois jours, l’exposant pourrait même réaliser trois tirages distincts avec le jour écrit bien en évidence.

En résumé, la nouvelle tendance est d’utiliser les brochures comme une « accroche » pour pousser le prospect à poser une action précise, pour qu’il s’engage vis-à-vis du fournisseur ou de l’exposant. C’est la technique de l’engagement, surnommé le « pied dans la porte », et les brochures peuvent aider les clients potentiels à faire ce premier pas.

 

2017-03-06T12:11:35+00:00 2 août 2013|

Laisser un commentaire