Le publipostage avec l’impression numérique

L’impression numérique est un outil efficace pour la production de votre publicité directe (direct mail en anglais), aussi appelée publipostage. Elle permet de cibler des cibles plus restreintes que l’imprimerie offset ( à plus grand tirage). Cependant, pour réussir une campagne de publipostage, il faut bien se préparer et connaître les règles de base, même si nous ne possédons pas les ressources financière pour travailler avec de grandes agences.

Vous pouvez améliorer l’efficacité de votre publicité directe en analysant ce que vous recevez dans votre boîte aux lettres. Ce travail demande beaucoup de discipline, mais peut rapporter beaucoup pour ceux qui veulent augmenter l’efficacité de leur propre publicité et qui n’ont pas les ressources pour embaucher des agences de publicité.

Pendant un ou deux mois, vous divisez toutes les pièces publicitaires imprimées que vous recevez par la poste. Vous les classez ensuite en trois catégories, sans en jeter aucune.

Une analyse en trois étapes

1 — Les publicités imprimées qui vous ont poussé à une action, comme téléphoner à l’entreprise, visiter le site web ou effectuer un achat.

2 — Les publicités imprimées que vous avez regardées, mais auxquelles vous n’avez pas donné suite.

3 — Les publicités imprimées que vous n’avez même pas regardées, celles que vous auriez déposées directement au recyclage.

Après un mois de cueillette, vous devez analyser pourquoi les envois de la catégorie 1 ont entraîné une réponse positive de votre part. Est-ce le prix du produit ou service ? Le timing ? Vous aviez besoin de ce service exactement à ce moment ? L’originalité de la publicité imprimées ? Etc.

L’étape suivante consistera chercher une façon de vous inspirer de ces publicités imprimées pour créer de meilleures publicités pour votre propre service ou commerce ?

Une fois cette étape complétée, vous analyserez la deuxième catégorie. Vous devez tenter de répondre à la question pourquoi vous avez remarqué la publicité sans avoir passé à l’action. Par exemple, les agents d’immeubles annoncent les inscriptions vendues. Il se peut que vous pensiez à vendre votre maison, mais que le moment ne soit pas encore venu de passer à l’action. Mais vous gardez en mémoire le nom de l’agent pour votre pré-sélection. Et comme la mémoire est une faculté qui oublie, il est bon de se rappeler à la mémoire de nos clients potentiels. La catégorie deux n’est donc pas un gaspillage d’argent, mais un début d’une conversation avec des clients potentiels. Le document imprimé devient donc un lien entre vous et votre client potentiel.

La troisième catégorie sert à trouver une façon de limiter les envois inutiles. Pour éviter de commettre les mêmes erreurs, il faut alors analyser les raisons qui vous ont poussé à ignorer ces publicités imprimées : message confus, visuel mal conçu, etc. Il se peut aussi que vous n’ayez pas besoin du service proposé. Mais attention, un service qui ne vous est pas destiné peut être intéressant pour votre voisin. L’envoi n’est peut-être pas inutile si le taux de réponse est bon, malgré le désintérêt de certain. Il est donc important de bien évaluer le pourcentage de réponses d’un envoi postal. Dans l’industrie, un retour de 5% est considéré comme un franc succès. Il faut donc estimer quel sera le pourcentage de retour satisfaisant avant de commencer la production de votre publicité imprimée. Vous pourrez ensuite vous ajuster selon la réponse obtenue : modification de la publicité si l’objectif n’est pas atteint ou poursuite en cas de réussite.

Utiliser l’expérience de vos concurrents

En résumé, vous pouvez vous servir de la publicité imprimée que vous recevez pour construire une campagne efficace pour votre propre commerce ou service à partir des informations que vous recueillerez directement à partir de votre boîte aux lettres. N’oubliez pas, la plupart de ces publicités ont été produites par des spécialistes de la publicité postale. Vous pouvez apprendre beaucoup à partir de leur travail. Il suffit d’investir de votre temps et d’aiguiser votre esprit d’analyse.

 

2018-09-01T15:48:27+00:00 1 septembre 2018|

Laisser un commentaire