L’imprimerie et le papier FSC

De plus en plus de consommateurs demandent à ce que les imprimeries utilisent du papier recyclé. Bonne nouvelle : la plupart des imprimeurs le font.

Toutefois, il existe une certaine confusion sur les différents papiers recyclés et certains clients nous demandent du papier FSC. Mais les papiers FSC ne sont pas nécessairement recyclés. En effet, le logo FSC, que nous retrouvons sur de nombreux produits, signifie que ces produits sont fabriqués avec du bois, et des parties du bois, issu d’une utilisation responsable des forêts.

Les trois étiquettes FSC et leurs significations

Les étiquettes FSC 100 % identifient les produits qui sont faits à 100 % de fibre vierge provenant de forêts certifiées FSC.

Il ne s’agit donc pas de papier recyclé. À noter : la plupart des papiers non couchés sont fabriqués en partie ou entièrement à partir de fibres recyclées.

 

Les étiquettes FSC MIXTE identifient les produits qui sont faits d’une combinaison de fibre vierge FSC ou de matières recyclées avec de la fibre vierge contrôlée. Lorsque de la fibre recyclée est utilisée, la bande de Möbius est incluse pour illustrer l’ajout de fibre recyclée pré- ou post-consommation.

 

Les étiquettes FSC Recyclé identifient les produits qui sont fabriqués avec 100 % de fibres recyclées. La bande de Möbius est incluse pour illustrer la présence de fibre recyclée pré- et post-consommation.

Pour les consommateurs qui recherchent des papiers recyclés, c’est ce logo qu’il faut rechercher. Toutefois, il existe d’autres papiers qui sont aussi 100 % recyclés et qui ne possèdent pas la certification FSC, car FSC est l’une des certifications et non pas la seule.

Les forêts FSC au Canada

Nous vous présentons un tableau qui détaille un peu plus en détail, l’impact des forêts certifiées FSC au Canada et dans le monde. Les statistiques de ce tableau remontent à juin 2017.

Pour en connaître plus sur les forêts FSC, nous vous invitons à visiter le FSC, des forêts pour tous et pour toujours.

2018-04-02T08:01:02+00:00 2 avril 2018|

Laisser un commentaire