Les imprimeries de Montréal, des chefs de file du métier

Les imprimeries de Montréal, et celles du Québec, sont reconnues pour la qualité de leur travail à travers le monde. Pour le constater, nous avons qu’à regarder, année après année, les nombreux prix remportés par nos imprimeries lors de concours prestigieux comme celui de Gutenberg.

L’expertise acquise par nos imprimeries s’explique en grande partie par la particularité linguistique et la petitesse de notre marché. En effet, nos imprimeries produisent beaucoup de court tirage. Par exemple, 10 000 dépliants en français et 5000 en anglais. Alors que dans le marché du Canada anglais, on parle plutôt de 50 000 dépliants, et du marché américain de 500 000.

imprimerie montreal - mise en trainNos imprimeries doivent donc consacrer une plus grande partie de leur journée à effectuer des mises en train. Un pressier québécois peut dans une semaine effectuer des dizaines de mises en train, il doit par conséquent régler sans cesse de nombreux problèmes techniques, ajuster les couleurs sur une multitude de papiers, etc. Tandis que ses confrères du marché anglophones ne réalisent que quelques mises en train durant cette même période. Ces derniers consacrent la plus grande partie de leur journée à s’assurer que tout roule bien, plutôt que de faire des mises en train.

Les contraintes du marché de l’imprimerie de Montréal et du Québec forcent donc les pressiers à développer un savoir-faire unique, une rapidité à cerner les problèmes et à les résoudre.

L’impression numérique, une vaste expérience

Comme les petits tirages sont beaucoup fréquents à Montréal et au Québec, le besoin d’impression numérique et de photocopies couleur en petit tirage est beaucoup plus élevé ici qu’ailleurs sur le continent. L’impression numérique a donc trouvé à Montréal et au Québec un marché plus rapidement que chez nos collègues canadiens et américains. Par conséquent, nos techniciens ont réussi à développer rapidement une expertise en impression numérique, un champ d’activité qui est devenu chez nous une véritable industrie, contrairement à un service d’appoint dans les marchés plus important.

 

2017-03-06T12:11:35+00:0027 septembre 2013|

Laisser un commentaire