La reliure des photocopies

En ce qui a trait à la reliure, le monde de la photocopie n’a presque plus rien à envier au domaine de l’imprimerie traditionnelle. En effet, nous pouvons relier des documents photocopiés de différentes façons. Et cela de façon professionnelle, car nous utilisons les mêmes équipements de reliure que les imprimeurs offset.

Les photocopies et la reliure spirale

Nous réalisons des reliures spirales. Une technique qui consiste à percer des trous sur le bord de la couverture et du bloc de pages. Pour y insérer une spirale en plastique ( ou parfois en métal, mais cela augmente les coûts de façon importante].

La reliure spirale fournit une apparence professionnelle aux documents photocopiés. De plus, elle permet une utilisation répétée de ces documents sans les abimer. La reliure spirale est probablement la forme de reliure qui permet la plus grande manipulation des documents de la part des utilisateurs. En effet, ces derniers peuvent ouvrir le document à plat. Ils peuvent alors facilement surligner des passages, y prendre des notes et même en faire de nouvelles photocopies, sans détériorer la reliure.

La reliure spirale est peu coûteuse. Et ce coût relativement faible ne nuit pas à son aspect professionnel ni à sa durabilité.

Pour connaître les avantages de la reliure spirale, nous vous invitons à consulter l’article la reliure spirale, un atout pour les imprimeurs.

Et si vous avez des besoins, n’hésitez pas à nous demander une soumission en ligne ou à nous téléphoner au 514-385-9400. Nous sommes un centre de photocopies et d’impression numérique à Montréal.

Les photocopies et la reliure brochage à cheval

Le brochage à cheval est la technique qui consiste à relier les feuilles par des agrafes, habituellement deux agrafes piquées sur le dos de l’épine. Les cahiers sont empilés les uns à l’intérieur des autres, selon le nombre de pages, puis brochés. La plupart des magazines sont ainsi reliés.

Le nombre de pages minimum pour ce genre de reliure est 8 pages, c’est-à-dire 2 feuilles pliées en deux emboitées l’une dans l’autre (une feuille pliée en deux donne quatre pages).

Dans le cas de photocopies, il est difficile de relier plus de 15 feuilles, soit 60 pages. Pour les documents imprimés en offset, le nombre de pages peut être plus élevé, car les presses rotatives offset peuvent imprimer sur du papier plus mince que le papier utilisé en photocopie.

Le brochage à cheval est un procédé écologique, car tout se recycle, papier et broche.

Les photocopies et la reliure allemande (perfect-bind)

Certains centres de photocopies, dont Sprint média, offre à leurs clients la possibilité de relier leurs documents en reliure allemande, aussi appelé perfect-binding ou thermoreliure.

La reliure allemande permet de relier des documents avec une couverture souple, comme les romans. Avec cette méthode de reliure, les pages et la couverture sont collées au niveau du dos ( de l’épine) avec une colle thermique. Une fois le dos collé, les trois autres côtés du document sont ensuite coupés au format final.

Les nombreux livres à couverture souple que vous voyez sur les étagères des librairies sont de bons exemples de livres reliés selon la technique de la reliure allemande (perfect-binding). Ils ont un dos carré imprimé et la couverture est généralement faite de papier cartonné plus lourd que les pages intérieures. Malgré son aspect professionnel, ce type de reliure est relativement abordable pour de petites quantités.

 

2019-04-01T07:45:54+00:001 avril 2019|

Laisser un commentaire